Site Internet officiel : Weigerding.com

Toutes les victimes d’un cambriolage s’accordent à le dire : au-delà de l’aspect matériel (un cambriolage coûte en moyenne 6500 €) une intrusion dans votre domicile est d’abord un gros choc psychologique. Pièces saccagées, souvenirs dérobés… c’est souvent trop tard que l’on pense à la sécurité de son habitat. Pourtant, les solutions existent, simples, accessibles : lorsque l’on sait que 41% des cambriolages ont lieu par la porte d’entrée et 38% par la fenêtre, on se dit que changer pour des ouvertures sécurisées peut être une bonne idée.

Pour bien faire, pas besoin de se blinder, explique Olivier Weigerding, directeur du n°1 en Moselle des ouvertures haute qualité. Une porte à vitrage de sécurité peut très bien faire l’affaire, à condition qu’elle soit à fermeture de sécurité et à renfort en acier ; et non équipée de simples petits galets, même s’il y en avait 5 ! Il faut automatiquement des fermetures à crochets et un renfort de la porte à 100%.

« Cela réduit considérablement le risque d’infraction – d’ailleurs, tous nos modèles en sont équipés de série. »

Les fenêtres aussi…

Faut-il pour autant les équiper de serrures, de clés et transformer votre home-sweet-home en camp retranché ? « Bien sûr que non, sourit Olivier Weigerding, vous devez sentir que vous habitez chez vous, pas dans une prison !

Le temps des barreaux aux fenêtres est révolu, mais vous avez raison de le souligner, les fenêtres sont des points de vulnérabilité. Aussi, nous avons équipé nos modèles de points de sûreté « made-in Germany » : renfort total en acier galvanisé de série, points de fermeture à tête champignon anti-dégondage, paumelles et gâches de sécurité vissées dans l’armature… qui gênent considérablement toute tentative d’effraction. Et pour les voleurs, le temps c’est la clé. C’est comme les voitures, les plus volées sont celles qu’on ouvre le plus facilement et le plus rapidement. Ajoutez à cela un vitrage anti-effraction, et vous aurez un résultat aussi esthétique qu’énergétique car ça joue sur la compression des joints d’étanchéité. Et dans nos régions froides, ça compte ! »

Le bon calcul

Car si la sécurité de votre habitation a un prix, elle est aussi source d’économies. Economies d’énergies, déjà. Invisible, l’air chaud de votre chauffage s’échappe par les fenêtres anciennes, mal isolées – même d’anciens double-vitrage laissent échapper les calories et font baisser la température de plusieurs degrés. Selon la taille de votre logement et le mode de chauffage, les économies peuvent se chiffrer… en plusieurs centaines d’euros par an !

Économies d’assurance, ensuite. Mieux protégée par des ouvertures sécurisées, votre habitation représente moins de risques pour votre assureur, avec qui vous pourrez renégocier votre contrat. Un geste simple qui peut vous apporter un confortable « plus » à chaque mensualité. Économies de stress, enfin. Non quantifiable, non comparable, elle est pourtant essentielle à une vie paisible dans la maison que vous aimez. Oubliez les inquiétudes quand vous partez en vacances, au travail… et surtout quand vous vous y attendez le moins : 80% des cambriolages ont lieu en pleine journée, entre 14 et 16h ! Et si c’était le bon moment de demander un devis dans l’un des 6 magasins Weigerding ?

Sources : Ministère de l’Intérieur / Observatoire de la Sécurité